L’école d’hier à aujourd’hui, première rencontre # Ar skol gwechall a vreman : emgav kentan

Dans notre billet consacré à l’histoire de l’école à Plozévet, nous vous parlions du projet Quêteur de mémoire visant à faire échanger en langue bretonne des jeunes en situation d’apprentissage et des anciens. Le projet, porté par la municipalité de Plozévet, le Foyer logement de la Trinité et l’Ecole Georges Le Bail a maintenant été déposé au Conseil Général. Tout impatients que nous étions à y participer, une première rencontre avait déjà été programmée, en voici un rapide compte-rendu en image. Le travail de collectage mené par les habitants de Plozévet sur le thème de l’école nous a permis de monter une petite exposition au foyer logement de la Trinité, point d’accroche de ce premier rendez-vous en breton entre la classe et une dizaine de résidants !

Autour d’un vieux tableau noir et d’un petit bureau d’écolier, ce sont des archives personnelles qui ont été exposées témoignant de l’école d’autrefois : cahiers d’écoliers, photos de classe, de fête des écoles, portes-plumes etc.

Jeudi 29 mars, 14h, les premiers résidants arrivent dans la salle de classe improvisée. On navigue autour des documents, on inspecte, se reconnaît, se souvient. Les enfants de l’école ne tarde pas à les rejoindre, beaucoup sont captivés (épatés même) par les cahiers de correspondance et de leçons de chose, avec ses écritures et dessins à l’encre et à la plume. Les premiers échanges timides commencent, favorisés par la présence de Christelle, bénévole bretonnante au foyer.

Découverte des documents

Un temps d’échange plus formel se met en place, les élèves vont poser des questions à des petits groupes de résidants : « Comment c’était l’école avant ?  » « Quand les filles et les garçons ont été dans les mêmes classes ? » Les résidants se rappellent  l’interdiction de parler leur langue, le chemin à parcourir pour rejoindre leur classe, les fêtes des écoles etc.

On cherche ses mots, on formule sa question au mieux, Arnaud l’enseignant et Christelle la bénévole sont là pour aider, et les discussions commencent !

La rencontre se conclut autour d’un goûter en musique puisque tout le monde a préparé des chant. Les élèves, bien rodés car sélectionnés pour un concours, entonnent Ma labousig er c’hoad, et Gwerz Pennmarc’h. De leur côté, les résidants présentent Kousk Breizh Izel accompagnés à la guitare par Franck, animateur du foyer.

Un goûter chantant