6) La synthèse d’André Burguière

 Publié en 1975, Bretons de Plozévet est le rapport de synthèse de l’ensemble des études. Au terme de l’ouvrage, André Burguière se livre à une réflexion sur l’interdisciplinarité. Il lui apparaît que la tentative plozévétienne se conclut par un échec, et pas seulement parce que le mariage entre des sciences très éloignée les unes des autres s’est avéré impossible. Si l’incompréhension a marqué les rapports entre les sciences bio-anthropologiques et les sciences socio-historiques, au sein même de ces dernières, les rivalités, l’indifférence, l’absence d’échange et de curiosité réciproque ont fortement handicapé l’entreprise interdisciplinaire. In fine, les enquêtes de Plozévet apparaissent comme une juxtaposition de démarches monodisciplinaires,


Lire la suite

Bernard Paillard

Sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, attaché au Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO – UMR CNRS 6258), Université de Rennes 2 et chercheur associé au Centre Edgar Morin (IIAC EHESS _ CNRS – UMR 8177)
A participé à l’action concertée sur Plozévet, recruté par Edgar Morin pour son enquête en 1965. Collaborateur direct d’Edgar Morin lors de ses études de « sociologie du présent » . Depuis une dizaine d’années se consacre à revisiter les enquêtes collectives sur Plozévet (1961-1965).

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plozévet en quête d'enquêtes