Atelier d’écriture # Rencontre au bourg

Les enquêtes de terrains se suivent mais ne se ressemblent pas. Lundi dernier, rendez-vous était donné aux élèves dans l’atelier familial des Douirin, pour un entretien avec cette famille d’artisans du bois et aussi un peu commerçants, héritiers de la tradition des « petits-meubles bretons », conservateurs de la mémoire de cette activité et en même temps acteurs dans l’évolution de leur activité.

Arrivée dans l’atelier de Jean-Yves Dourin, rue de la Poste, en face de l’église.

Extrait du questionnaire d’enquête.

Chacun à son poste : prise de son, de notes et de photos. Au premier plan, les produits « cadeaux » (qui ont remplacé les articles souvenirs) fabriqués dans l’atelier.

Découverte du musée créé par la famille, qui souhaitait conserver la mémoire de l’activité « Petits meubles bretons ». En haut à gauche, Madame Douirin mère.

On joue les apprentis : précision et patience…