Compte-rendu de la réunion d’information du 27 Mars 2010

Le bilan de notre première réunion d’information et d’organisation pour le projet PLOZARCH.



« Les enquêtes de Plozévet (1961-1965) constituent une documentation très importante sur les bouleversements de ces années soixante. Témoignages d’une époque de transformations rapides, ces recherches nous offrent le tableau vivant d’une société rurale bretonne confrontée aux multiples aspects de la modernité. Cinquante plus tard, on mesure leur valeur irremplaçable.Si alors on ne soupçonnait pas la radicalité et l’irréversibilité de ces mutations, aujourd’hui le retour sur ces moments et leur comparaison avec le présent nous permettent de réfléchir sur les évolutions que nous avons connues depuis.

En mai 2008 lors d’un colloque tenu à Plozévet, il a été décidé d’exhumer ces travaux, de retrouver leurs archives, et d’actualiser les données recueillies. »


Bernard PAILLARD, Plozarch Info, Lettre N° 3, Mars 2010.



Présents :


Organisateurs


PAILLARD Bernard, STOURM Jean-Claude, WELSCHEN Laure.


15 Participants


Introduction :


Tour de table de présentation des différents intervenants, raisons de leur participation.



1/Présentation du projet PLOZCORPUS



Plozcorpus est un projet universitaire qui a pour objectif de favoriser l’accès aux archives des enquêtes par le biais d’une base de données mise en ligne sur Internet http://plozcorpus.in2p3.fr


Un important travail de prospection, classement et numérisation des données est en cours de réalisation. Ce projet est soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne et le TGE Adonis du CNRS. Ce projet est réalisé en partenariat par le Centre de recherches historiques de l’ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258) de l’Université de Rennes 2, le Centre national pour la numérisation des sources visuelles (CN2SV – Centre A. Koyré/CRHST, UMR CNRS 8560), et pour la numérisation des archives sonores, l’association DASTUM.



2/Présentation du projet PLOZARCH


Plozarch est une recherche-action financée par la Région et la commune de Plozévet dans le cadre du programme régional ASOCS.


Les Plozévétiens, et toute personne intéressée, sont invités à repartir sur le terrain pour observer les évolutions de leur société depuis les années 60, au regard de ce qui avait été étudié par les enquêteurs de l’époque.


Les 3 années prévues pour le déroulement de ce projet collaboratif seront ponctuées de manifestations dont les prochaines en dates sont :


  • Le 15 mai 2010, journée consacrée aux années 60 avec la projection du film Chronique d’un été (J. Rouch, E.Morin) et une conférence débat animé par Bernard Paillard.
  • Les 18 et 19 septembre 2010, journées du Patrimoine avec la projection de films réalisés dans les années 60 et aujourd’hui sur le thème “ La fin des paysans ? ”.

3/ Pour de nouveaux projets d’enquête


Les objectifs


Cette recherche-action a pour objectifs de faire participer la population à

  • des recherches sur l’histoire de Plozévet,
  • la collecte de mémoire, de documents et d’objets,
  • l’organisation de nouvelles enquêtes à la base citoyenne,
  • des ateliers de formation aux techniques d’enquête et audiovisuelles,
  • à la réalisation de documents écrits, sonores et audiovisuel,
  • à la diffusion de ses résultats sur la commune et sur le blog du projet http://plozevet.hypothèses.org

Des suggestions de thématiques de recherche


Des thèmes de recherche ont été retenus comme premier point d’ancrage de notre réflexion, ils sont développés ci-dessous :

  • L’évolution des fêtes autour du questionnement « qu’est-ce que faire la fête » : fêtes profanes (foires, kermesses, célébrations d’événements sportifs, fêtes du cochon, des moissons, nouvel an, bals etc.), fêtes religieuses (pardons, mariages), musique, danse. (Réflexion à une diffusion de ce travail lors d’un événement spontané, annoncé sur le Web.)
  • L’évolution de l’habitat : urbanisation, architecture, aménagement, équipement et confort intérieur, potager et jardin d’agrément etc.
  • Les structures de la population.
  • La mer : les activités professionnelles et de loisirs, l’urbanisation du littoral, les paysages, la biodiversité etc.
  • La terre : l’agriculture, la crise, le remembrement etc.
  • Les jeunes : sujet jugé vaste.

Des publics à prendre en compte


La volonté d’intégrer le jeune public et le public bretonnant est au cœur de la réflexion. L’idée d’un projet avec les scolaires est esquissée, l’information de la réalisation de carnets de randonnées par une classe de primaire est notée. Une réflexion autour du dispositif départemental « Quêteurs de mémoire » sera menée de manière parallèle par l’équipe de Plozarch.


Reste à imaginer de quelle manière le jeune public pourrait être intégré dans les recherches/actions de notre équipe. Second choix, celui de donner une place à la langue bretonne, aussi le linguiste de l’équipe nous propose ses compétences pour les travaux allant dans ce sens.



Un tour de table en fin de réunion permet de sonder les motivations et les modalités de participation de chacun sur les travaux de recherche, de terrain ou de réalisation technique.



4/Ordre du jour de la prochaine rencontre


La prochaine rencontre, fixée au vendredi 16 avril, 18H30, devrait permettre d’affiner la réflexion et de réfléchir aux questions suivantes :

  • La méthodologie à mettre en œuvre et la formation des groupes de travail.
  • Les types de réalisations possibles
  • Le calendrier de travail.
  • Les modules de formation à l’audio-visuelle et aux techniques d’enquête.

Une réflexion sur « Compte-rendu de la réunion d’information du 27 Mars 2010 »

  1. Une collaboratrice du projet Plozarch souhaite proposer une réflexion autour multi-domicile avec pour hypothèse de départ :

    On vient/reste à Plozévet pour le paysage, la mer plus particulièrement, mais la mer avec la terre de Plozévet.

    Pourquoi a-t-on une résidence secondaire à Plozevet ? Pourquoi revient-on régulièrement à Plozévet (en famille, en location) ? Pourquoi a-t-on une résidence secondaire ailleurs qu’à Plozevet ? Pourquoi ne vit-on pas 12 mois sur 12 à Plozévet ? Est-ce que la résidence secondaire devient résidence principale à un moment donné ?

Les commentaires sont fermés.