Atelier scientifique : rencontre avec André Berthou

Après s’être informé sur la façon dont on récoltait le Chondrus crispus à Plozévet, l’atelier scientifique s’est intéressé à la culture des algues et à leur transformation. Raison pour laquelle, le lundi 17 janvier, les élèves ont reçu André Berthou, créateur d’une petite entreprise, “Talibreizh”, spécialisée dans le commerce direct de produits frais de la mer. André Berthou, qui se définit lui-même comme un “paysan de la mer”, récolte, cultive et transforme différentes algues. Des activités qu’il double par celle de conchyliculteur. À l’occasion de cette rencontre, les élèves ont pu en savoir davantage sur le commerce direct, une découverte pour eux…

Dans un prochain billet, ils vous feront part des réponses qu’André Berthou a apportées à leurs différentes questions. Voir le questionnaire ci-joint.

Présentation de l’entreprise

  • Comment se nomme votre entreprise ?
  • Comment a-t-elle pris naissance ?
  • Êtes-vous seul salarié de l’entreprise ?
  • Créateur d’une petite entreprise, avez-vous  le même statut qu’un récoltant d’algues de rive ?
  • Combien y a-t-il de récoltants aujourd’hui en Finistère sud ?
  • Combien y a-t-il d’entreprises qui pratiquent l’aquaculture en Bretagne ?

La récolte

  • Quelles sont les algues que vous récoltez ?
  • Le Chondrus également ?
  • Toutes les algues brunes ou rouges ?
  • Comment reconnaissez-vous celles qui présentent un intérêt culinaire ou économique ?
  • La zone de l’estran est-elle toute exploitable ?

Le séchage

  • Comment les algues sont-elles ensuite séchées ?
  • Faut-il des conditions particulières pour les faire sécher ?
  • Sont-elles lavées avant séchage ?
  • En combien de temps une algue est-elle sèche avant son utilisation ?
  • Y a-t-il des risques de décomposition de l’algue en cours de séchage ?

Protocole de transformation

  • Quelles sont les transformations que vous faites subir aux algues que vous avez récoltées ?
  • Et pour quelles utilisations ?
  • Quel est le temps passé à cette manutention ?
  • Suivez-vous des protocoles précis pour les différentes transformations ?
  • Que faut-il connaître sur les algues ?
  • Quelles connaissances scientifiques de l’algue faut-il connaître afin d’en extraire des produits ?

Les produits transformés

  • Sous quelles formes sont vendus les différents extraits d’algues ?
  • À qui sont destinés les produits extraits des algues ?
  • Y a-t-il beaucoup de perte ?
  • Sur la quantité d’algue récoltée, quelle est la part récupérée et utile ?

Les liens de l’entreprise Talibreiz

  • Travaillez-vous avec d’autres entreprises locales qui conditionnent des produits à base d’algues ?
  • Ou en partenariat avec des associations locales ?
  • Fournissez-vous des conserveries (par exemple, Le Guilvinec, Douarnenez…) ?
  • Avez-vous des contacts avec des chercheurs (IFREMER et autres) ?
  • Ou avec des organismes qui s’occupent de gérer les ressources algales ?
  • Quel est l’avenir des  algues en Bretagne ?
  • Et donc des petites entreprises comme la vôtre ?

Questions ouvertes

  • Consommez-vous des algues ?
  • Est-ce un métier d’avenir ?
  • Transmettez-vous ce métier à des jeunes ?
  • Êtes-vous déjà allé dans d’autres pays pour voir les différents modes d’exploitation de l’algue ? ( Chine …)
  • Avez-vous un rapport à l’estran autre que celui de récolter ?
  • Quel est le regard des personnes face à votre métier ?
  • Avez-vous des remarques ?

En savoir plus sur Talibreizh et André Berthou.

Vidéos en ligne : “Paysan de la mer en Bretagne”.

  • Première partie. Cliquer ici.
  • Deuxième partie. Cliquer ici

Bernard Paillard

Sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, attaché au Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO - UMR CNRS 6258), Université de Rennes 2 et chercheur associé au Centre Edgar Morin (IIAC EHESS _ CNRS - UMR 8177) A participé à l'action concertée sur Plozévet, recruté par Edgar Morin pour son enquête en 1965. Collaborateur direct d'Edgar Morin lors de ses études de "sociologie du présent" . Depuis une dizaine d'années se consacre à revisiter les enquêtes collectives sur Plozévet (1961-1965).

More Posts