Les commerces, arrêt sur image

Lors de la dernière réunion de l’équipe Plozarch, l’élaboration du contenu des étapes de notre parcours découverte multimédia était au coeur des discussions. Entre recherche dans les archives et enquêtes de terrain, chacun a de quoi s’occuper. Sur l’étape du centre bourg, un premier repérage,  nous a permis de lancer des pistes de réflexion sur l’évolution des commerces plozévétiens. Centralisation des magasins autour de l’Eglise, désertification des grands axes qu’étaient autrefois les routes d’Audierne, de Quimper et de Pont l’Abbé, disparition (ou presque) de la polyactivité, implantation de nouvelles enseignes, création de routes et de parking etc. Merci à Sylviane qui nous a gracieusement prêté ses photographies et cartes postales anciennes, et à Fanchon, Lilianne, Marie et Michelle qui ont fait appel à leurs bons souvenirs (ou vieux démons) pour nous aider à mieux comprendre les transformations de ces cinquante dernières années.

Récit en images.

Presque en face de l’enclos paroissial, l’ancien coeur administratif de la commune, Mairie et bureaux des Postes, a laissé place à une petite résidence.

Sur la route d’Audierne, la maison de style « marocaine » a été démolie au profit de la création de la rue  actuelle. L’ancien salon de coiffure dont on distingue l’enseigne est devenue maison d’habitation après avoir été occupée successivement par un électricien, une boutique d’assurance et tabac et un cordonnier.

Le magasin « Nouveautés » de Zizi Mocaer, où l’on trouvait des fruits, des légumes, des bonbons, de la lingerie, un peu de mercerie et de papeterie, abrite aujourd’hui la boutique de cadeaux et souvenirs de la famille Douirin.

Dans son rapport « L’évolution socio-économique de Plozévet pendant les 150 dernières années, 1820-1960 » sous la direction de E. Labroussse et R. Mandrou, Nicole Mathieu, historienne, dresse un tableau d’un secteur tertiaire en plein développement au début du XXème siècle.

Extrait du rapport de Nicole Mathieu « Enquête sur les évolutions socio-économiques de Plozévet, 1820-1960″, sous la direction de E. Labrousse et de R. Mandrou, commandité par le Comité d’analyse démographique, économique et sociale (CADES) dans le cadre de l’enquête multidisciplianire de Plozevet. Circa 1960 -1965. Déposé au CRBC (Brest).


Une réflexion sur « Les commerces, arrêt sur image »

  1. Michelle G., originaire de Plozévet, souligne une petite erreur dans le rapport de Nicole Mathieu au sujet de la note (3). Lucien Le Bail ne résidait pas à Quimper, mais à Landudec. Mais, pour pouvoir assumer ses fonctions de Maire de la commune de Plozévet, il avait été obligé de déménager dans ladite commune.

Les commentaires sont fermés.