Vers une histoire des enquêtes

Cinquante ans après, on peut être surpris par la multiplicité des thèmes qui furent abordés. On peut aussi s’étonner par leur diversité. La bibliographie de l’enquête, donnée par André Burguière à la fin de son ouvrage, illustre parfaitement l’ambition du projet et son côté quelque peu insolite : six grandes études démographiques et bio-anthropologiques, recherches en géographie et en histoire, travaux d’ethnologie, enquêtes de sociologie et de psychosociologie, réflexions sur l’interdisciplinarité.
Comment apprécier cette expérience ? Le bilan est d’autant plus difficile à faire que depuis les années soixante les enquêtes de Plozévet furent complètement oubliées, les enquêteurs s’étant dispersés, chacun préoccupé par d’autres travaux.

Le recours aux archives

Aussi, bien des questions restent en suspens, plusieurs points méritant d’être approfondis. Un tel retour se heurte à la question des sources. Car, si les conditions de l’enquête d’Edgar Morin sont mieux connues depuis la publication en 2001 de son journal d’enquête, nous ne savons pratiquement rien de l’histoire intime des autres recherches. Sans doute, quelques éléments peuvent être donnés en introduction d’articles ou de rapports. Mais, le plus souvent, ils sacrifient aux artifices du genre. Force est donc de recourir aux archives, d’autant plus que le décès de la majorité des chercheurs nous prive de leurs témoignages directs.

Or, malheureusement, ces archives sont très dispersées, disséminées dans diverses institutions (Musée de l’Homme, CNRS, EHESS, Universités, IMEC, etc.), éparpillées chez les chercheurs ou chez leurs ayants droit. Elles sont aussi très diverses. À côté des archives administratives, il y a celles des chercheurs. À côté des archives textuelles, il y a des sources sonores, photographiques ou audiovisuelles.

 

Plozcorpus : constitution du corpus virtuel des données et archives des enquêtes

Plozcorpus se donne pour mission de reconstituer le corpus des données et des archives des enquêtes. Un tel objectif comporte plusieurs phases :

1) prospection, inventaire, classement et description des archives ;

2) numérisation de conservation et, pour certaines d’entre elles, mise sous format de diffusion ;

3) description des fichiers sous Dublin Core ;

4) mise en place d’un protocole OAI-PMH ;

5) construction d’un site de diffusion.

 

Plozcorpus est soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne et le TGE Adonis du CNRS. Ce projet est réalisé en partenariat par le Centre de recherches historiques de l’ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258) de l’Université de Rennes 2, le Centre national pour la numérisation des sources visuelles (CN2SV – Centre A. Koyré/CRHST, UMR CNRS 8560), et pour la numérisation des archives sonores, l’association DASTUM.

1 André Burguière, Bretons de Plozévet, Flammarion, 1975.

2 Edgar Morin (préparé en commenté par Bernard Paillard), Journal de Plozévet, Bretagne 1965, Éditions de l’Aube, 2001.

Personnes collaborant au projet, première étape :

Bernard Paillard, directeur de recherche émérite au CNRS (CERHIO, Centre Edgar Morin)

Aurélie Hess-Miglioretti, ingénieure d’études CNRS (CERHIO)

Eugénie Ollivier, documentaliste audiovisuelle (CERHIO, sous contrat)

Laure Welschen, chargée de politiques culturelles et patrimoniales (CERHIO, sous contrat)

Catherine Godest, ingénieure d’études CNRS(MSHB, chargée de communication )

Stéphane Pouyllau, ingénieur d’études CNRS (TGE Adonis, CNRS, responsable du pôle « humanités numériques »)

Delphine Usal, technicienne CNRS (Centre Alexandre Koyré, CN2SV, Chargée des plateformes web)

Contacts

paillard2@orange.fr

aurelie.hess@uhb.fr


 

Lire la suite

Bernard Paillard

Sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, attaché au Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO - UMR CNRS 6258), Université de Rennes 2 et chercheur associé au Centre Edgar Morin (IIAC EHESS _ CNRS - UMR 8177) A participé à l'action concertée sur Plozévet, recruté par Edgar Morin pour son enquête en 1965. Collaborateur direct d'Edgar Morin lors de ses études de "sociologie du présent" . Depuis une dizaine d'années se consacre à revisiter les enquêtes collectives sur Plozévet (1961-1965).

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plozévet en quête d'enquêtes