Archives par mot-clé : patrimoine

L’École d’hier à aujourd’hui, troisième rencontre # Ar skol a-vremañ hag ar skol gwechall, trivet emgav

Ce jeudi 31 mai, c’est la troisième et dernière rencontre entre les élèves bretonnants de l’école Georges Le Bail et les résidents du Foyer logement de la Trinité dans le cadre du projet Quêteurs de mémoire. Et pour clore le chapitre, aujourd’hui nous nous rendons au musée de l’école rurale de Trégarvan.

Le rendez-vous est pris à 11h00 devant l’école où nous prenons le car pour nous rendre, dans un premier temps, au Ménez-Hom où nous avons décidé de pique-niquer tous ensemble. L’escale est aussi l’occasion de faire découvrir les lieux aux élèves et pour cela Arnaud, leur professeur, leur a concocté un petit parcours d’orientation. C’est donc par petits groupes, munis d’une carte et d’une boussole, que tels des explorateurs ils se lancent dans la reconnaissance des villes de la rade de Brest et de la baie de Douarnenez. Une véritable course contre la montre s’engage alors pour savoir qui trouvera l’ensemble des villes le premier !


 Vers 13h30, nous reprenons la route pour découvrir la petite école de Trégarvan.

La cloche sonne. Petits et grands prennent place sur les tables en bois et nous nous retrouvons projetés dans l’école du début du XXème siècle. Notre guide prend le rôle de la maîtresse et la leçon peut commencer…

Les enfants écoutent studieusement et découvrent avec étonnement certaines pratiques comme les  » leçons de choses « . Les squelettes de lapins, les vipères conservées dans du formol et tous les autres objets insolites stockés à la manière d’un cabinet de curiosités dans des armoires vitrées suscitent l’interrogation. Quelques exclamations se font entendre lorsque nous apprenons qu’à l’époque les enfants avaient dictée tous les jours!!! Mais gare à ne pas interrompre la maîtresse au risque de se voir puni comme dans le temps : des lignes, les petits cheveux tirés par le bout des doigts ou parfois même une bonne fessée ! Et prière de lever le doigt et de répondre chacun à son tour !

Les anciens, quant à eux, se replongent dans leurs souvenirs. Ils aident les enfants à répondre aux questions trop difficiles et partagent leurs propres expériences. C’est dont tout naturellement que les élèves se retournent vers eux pour les interroger  : Faisiez-vous  l’école buissonnière ? Que mangiez-vous le midi ? Est-ce que vous alliez en classe de découverte ? Aviez-vous beaucoup de devoirs ? Est ce que vous avez dû porter le symbole comme punition pour avoir parlé breton ? etc…

La séance se termine par un atelier d’écriture à la plume et à l’encre. Chacun se prête au jeu et s’applique consciencieusement à faire ses lignes d’écriture… Mais qui des anciens ou des enfants seront les plus habiles ?