Archives par mot-clé : Plozarch

100ème billet de blog !

L’équipe Plozarch poste aujourd’hui son 100ème billet de blog. Où en est le projet après un peu plus d’un an passé sur le terrain plozévétien ?
Le projet consacré à la valorisation et à la réactualisation des archives de l’Action Concertée de Plozévet (1961-1965) est reconduit, depuis avril dernier, pour une deuxième année, grâce au soutien de la Région Bretagne. Rappelons que la démarche est portée conjointement par le Centre de Recherche Historique de l’Ouest de l’Université de Rennes 2 et par la commune de Plozévet.

Des rencontres thématiques « Les Rendez-vous Plozarch »

Organisées au Centre culturel Avel-Dro, elles contribuent à valoriser certains fonds d’archives, notamment les 5 films réalisés à Plozévet dans les années 1960 (conservés à la Cinémathèque de Bretagne), à mettre en lumière un thème et à diffuser les résultats de notre travail de revisite. Ainsi les Journées du Patrimoine de 2010 nous ont permis d’aborder la question de la mémoire filmée du monde paysan, la projection du film Chronique d’un été a été suivie d’une conférence débat sur les années 1960, et un évènement a été consacré à la mémoire filmée des sociétés littorales avec la projection du film d’archives Les pêcheurs de Pors Poulhan et de reportages contemporains autour de l’utilisation des algues, réalisés par l’équipe Plozarch. Le public toujours au rendez-vous et les retours qui nous sont faits de ces rencontres nous incitent à poursuivre dans ce sens. Ainsi, les Rendez-vous Plozarch continueront donc à rythmer notre projet. Le prochain inaugurera les Mardis de Plozévet et proposera une découverte du costume breton. Au programme, projection d’un film et conférence de Michel Bolzer, collectionneur et repasseur de coiffes. Puis, au début du mois d’octobre, André Burguière, l’historien responsable de la synthèse des enquêtes (Bretons de Plozévet, Flammarion, 1975), sera parmi nous. Rappelant son rôle dans ce vaste chantier interdisciplinaire, il nous parlera de la façon dont son travail de synthèse a marqué son devenir de chercheur. Plusieurs des thèmes qu’il a développé par la suite sont directement issus de ses réflexions sur Plozévet. Comme il l’a dit à Bernard Paillard, Plozévet lui a appris beaucoup…

Affiches pour les RV Plozarch

Des « Causeries Plozarch » en projet

Afin de proposer aux habitants, des temps d’échanges plus privilégiés et en petit comité, des rencontres thématiques vont être organisées sous le nom de « Causeries ». L’idée est de proposer un cycle de conférences sur un mois, à raison d’une rencontre par semaine, permettant d’explorer un thème de manière plus approfondie. Le projet mûrit et la première « Causerie » de Plozarch sera probablement consacrée à la musique populaire. Rendez-vous en automne !

Lors de l’enregistrement, par Hugues Stephan (régisseur de la salle Avel-Dro), d’une gavotte bigoudène interprétée par René Gonidec, au biniou, et Jean-Pierre Hélias à la bombarde.

Des enquêtes de terrain

Dans le sillage des chercheurs des années 60, l’équipe du projet Plozarch repart sur le terrain pour étudier les évolutions de leur commune depuis l’époque des enquêtes. Par petits groupes, caméra, enregistreur ou appareil photo à la main, des entretiens sont menés, des articles postés sur ce blog et des montages vidéo réalisés. De nombreux « chantiers » ont été ouverts : enquête sur l’habitat, sur l’utilisation des algues, sur les commerces et l’artisanat, sur le costume, sur les traditions comme celle du kouign des gras, collecte de mémoire et de souvenirs etc.

Repérage à la ferme de Kerfily, souvenirs d’enquêtés avec Mr Perhirin, reportage sur le ramassage du bein youd avec Christine, reportage sur le brûlage du goémon.

Des réalisations vidéo

Si les membres de l’équipe Plozarch ne sont pas des cinéastes accomplis, plusieurs réalisations ont cependant eu la faveur du public. En premier lieu, les deux films réalisés sur la vie du littoral. La récolte du bein youd (en .dv, 09′ 26 », réalisation de Plozarch, 2010) suit la journée d’un récoltant de Chondrus cripus, petite algue rouge dont l’industrie agroalimentaire tire un gélifiant, le carraghénane. Le brûlage du goémon (en .dv, 30′ 40′, réalisation de Plozarch, 2010) restitue les différentes phases de cette activité littorale traditionnelle qui, aujourd’hui, se perpétue avec une intention plus patrimoniale et conviviale qu’économique. L’atelier scientifique découvre l’estran, ses couleurs, ses ressources rend vivantes deux sorties des onze élèves de l’atelier, à Beig-Meil (L’atelier scientifique à Beig-Meil, en .dv, 28′ 55 », réalisation de Plozarch, 2011)  et à la Station biologique de Roscoff (Une journée à la Station biologique de Roscoff, en .dv, 29′ 52″ réalisation de Plozarch, 2011). Une partie de ce montage a été présentée par les élèves aux Rencontres Cnrs-Jeunes (Sciences et Citoyens) de mai 2011. Le kouign de Scantourec (en .dv, 14′ 50″, réalisation de Plozarch, 2011)  retrace la journée de cuisson collective du « kouign des gras » à la boulangerie de Bernard Gonidec, un parallèle à ce qui avait été filmé par l’équipe du docteur Gessain dans les années soixante.

Ces réalisations ont fait l’objet d’une gravure en DVD, donnée en cadeau aux personnes ayant accepté d’être filmées. De même, un CD interactif a été réalisé et donné aux élèves de l’atelier scientifique pour leur permettre de retrouver l’ensemble de leur travail ; mieux d’aller approfondir leur recherche sur l’estran en allant sur le web, grâce aux nombreux liens qui sont intégrés dans les différents textes. D’autres petits montages sur différents thèmes n’ont été réalisés qu’avec l’intention d’illustrer certains billets.

Nous rappelons que Plozarch peut assurer une formation à la vidéo, de l’utilisation de la caméra au montage. On pourrait envisager une nouvelle session à la rentrée scolaire. Se faire connaître auprès de nous.

Un parcours de découverte multimédia

La création de ce parcours résulte d’un travail coopératif entre l’Office de Tourisme du Haut Pays Bigouden et un petit groupe d’habitants. L’idée est de proposer dès cet été, aux plozévétiens et aux estivants, une découverte originale de la commune, illustrée de documents d’archives et de reportages contemporains : photographies, enregistrements sonores et films. 13 étapes ponctueront la découverte du bourg, de l’église paroissiale au village de la Trinité en passant par l’école, et amèneront les visiteurs jusqu’au petit port de Pors Poulhan.


Des projets avec les scolaires

Cette année, Plozarch a suivi de près et participé au nouvel atelier scientifique du collège Henri Le Moal qui avait pour objet d’étude « L’estran, ses couleurs, ses ressources ». L’atelier scientifique qui s’est mis en place en septembre 2009 (dans un cadre optionnel au collège Henri Le Moal pour un groupe d’ élèves de 3ème), poursuit ses intentions d’accéder à la science de façon moins passive. Cette année, ce travail s’est intégré aux Rencontres CNRS-Jeunes  » Sciences & Citoyens » de Plozévet, qui se sont déroulées en mai autour du thème «  la mer et ses ressources ». Dans le cadre de cet atelier scientifique, Bernard Paillard a proposé des modules de formation à la vidéo et a réalisé un document multimédia regroupant les textes, les photos, les enregistrements sonores et vidéo retraçant la découverte et les recherches des élèves. Plus d’informations dans la rubrique Atelier scientifique. Un projet d’atelier d’écriture à partir de la découverte des archives du sociologue Edgar Morin est en cours de réflexion avec une professeur de français pour l’année prochaine.

Atelier scientifique, terrain à Beg Meil, rencontre avec Christian Defer, expérience en laboratoire et restitution à Avel-Dro.

Un oeil sur les archives de la recherche en Sciences humaines et sociales

Le projet Plozarch s’appuie sur un corpus d’archives produit lors de l’Action Concertée de Plozévet. Celui-ci est constitué des rapports et des articles des différents chercheurs, de leurs journaux d’enquête et de leurs de notes de terrain, d’entretiens sonores et de leurs transcriptions, de fonds iconographiques et des films réalisés par le Centre de recherche anthropologique du Musée de l’Homme.

Le projet Plozcorpus vise à numériser l’ensemble de ces sources, à les documenter et à les rendre accessibles via une plateforme de recherche web. Un premier financement de la Maison des sciences de l’Homme de Bretagne, puis celui du TGE Adonis du Cnrs ont permis de débuter le travail. Ainsi, avons-nous  commencé à numériser et à documenter les archives de l’équipe d’Edgar Morin, dont les 300 heures d’entretiens enregistrés.

Malheureusement, nous n’avons pas reçu les financements nécessaires pour terminer le travail sur ce premier groupe d’archives. Aussi, sa poursuite et l’ouverture aux autres archives, qui nécessitent le recrutement de professionnels de la documentation, sont suspendues jusqu’à l’obtention de nouveaux crédits. Or, si l’intérêt pour les archives de la recherche va croissant, comme nous le développons ci-dessous, il est par contre  difficile de trouver des institutions susceptibles de financer un projet comme le nôtre.  Centre de recherche, nous ne sommes pas éligibles aux appels à projet du plan de numérisation du ministère de la Culture réservé aux services d’archives départementaux, des collectivité territoriales ou de certaines associations. Et, en ce qui concerne celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, tout travail sur les archives ne peut se justifier que s’il est directement utile à la documentation d’un projet de recherche.

L’Agence nationale la recherche (ANR), a mis a son calendrier 2011 un appel à projet « Corpus et outils de la recherche en SHS« . Celui-ci « a pour objectif de soutenir les projets de recherche impliquant la constitution, lʹenrichissement, la valorisation, la documentation de corpus ou permettant lʹamélioration des outils et des procédures dʹanalyse nécessaires à lʹexploitation scientifique de corpus ou dʹensembles de données. Au travers de cet appel à projets, lʹANR vise à soutenir le développement de nouveaux instruments à la disposition des chercheurs en sciences humaines et sociales dans un souci de libre accès, departage et de pérennité des données. Lʹappel à projets concerne tous les types desources (textes, données statistiques, documents sonores, multimédia, images, films,photographies) et lʹensemble des sciences humaines et sociales » (« Programmation 2011 de l’Agence nationale de la recherche, Version validée par le Conseil d’administration du 28 octobre 2010 », ANR, p. 147.

Consulté le 21 juin 2011 sur :

http://www.agence-nationale-recherche.fr/fileadmin/user_upload/documents/uploaded/2010/Programmation2011.pdf).

Nous avons décidé de répondre à cet appel à projet, en nous alliant avec une équipe de chercheurs de Dijon qui, depuis plusieurs années, revisite cette autre grande enquête collective interdisciplinaire qui suivit celle de Plozévet, la Recherche coopérative sur programme (RCP) dite du Châtillonnais.

L’intérêt porté aux archives de la recherche est grandissant et nombreuses sont les institutions qui réfléchissent aux enjeux de leur mise à disposition aux chercheurs mais aussi à un plus large public. Nous avons eu l’opportunité de contribuer à ces réflexions en assistant ou en participant à des journées d’études autour de ce thème : communication dans le cadre du colloque « Le chercheur et ses sources sonores et audiovisuelles » ; participation à la table ronde « Collecter la parole de l’autre » organisée par le Centre de recherche bretonne et celtique de Brest ; réalisation de l’exposition « La fabrique d’un film ethnographique » afin de reconsidérer, à partir de la présentation de fonds d’archives, les différentes étapes dans le processus de création d’un film ethnographique ; communication dans le cadre de la journée d’étude « Film et recherche ».

Vues de l’exposition « La fabrique d’un film éthnographique » à la Bibliothèque universitaire de Brest.

 

Merci à l’équipe Plozarch pour son investissement dans cette démarche, aux différents porteurs de projets et partenaires et à vous lecteurs !

Bernard Paillard et Laure Welschen