Archives par mot-clé : Plozarch

Renouvellement du projet « Plozarch »

Nous venons de recevoir la notification de l’arrêté du Conseil régional de Bretagne renouvelant pour un an le projet Plozarch. Les membres de la commission permanent dudit Conseil ont donc apprécié le travail accompli depuis douze mois, et ils ont validé nos propositions pour 2011-2012. Nous tenons à les remercier pour cet avis positif, ainsi que le Conseil municipal de Plozévet qui nous avait déjà renouvelé son soutien logistique. Nous sommes aussi gré de l’accueil des Plozévétiens et de l’intérêt qu’ils portent à ce projet. Sans eux, il n’aurait aucun sens. Nous allons donc poursuivre cette entreprise pendant un an, en espérant que le Conseil régional nous accordera une troisième année. Mais, ce sera la dernière à pouvoir émarger au programme « appropriation sociale des connaissances scientifiques », puisqu’un tel programme ne peut recevoir une subvention que pour trois ans. Ce qui est déjà pas mal, et il est normal de laisser la place à d’autres.

Aussi, si nous voulons aller au-delà, ce que nous souhaitons vivement, il nous faudra trouver d’autres sources de financement. On va chercher..

Pour cette seconde année nous devons :

1)  finaliser les projets en cours

  • l’exposition sur les archives des films « Les Gens de Saint Démet », que Laure Welschen a montée avec Philippe Lagadec du Centre de recherche bretonne et celtique, en partenariat avec l’Université de Bretagne occidentale. Le vernissage de cette exposition a lieu ce jour même, mercredi 16 mars 2011, à l’UBO. La médiathèque de Plozévet en disposera tout l’été. Renseignements auprès de Laure Welschen.
  • la restitution de l’Atelier scientifique du collège Henri Le Moal conçu par Sylvie Gauthier, professeur de SVT et pour lequel Plozarch a apporté son concours technique (Bernard Paillard) : publication de billets sur le blog, formation vidéo des élèves, réalisation d’un DVD et d’un CDrom. Le travail des élèves sera présenté au public dans le cadre des Rencontres CNRS-Jeunes «Sciences & Citoyens» de Plozévet, lors d’une grande soirée, le samedi 21 mai 2011. Une soirée à retenir, gratuite et ouverte à tous.
  • le parcours audiovisuel dans la commune conçu et réalisé par les membres plozévétiens de Plozarch, en partenariat avec l’Office du Tourisme du Haut Pays Bigouden. Actuellement, Laure Welschen en parfait les données et en finalise le scénario.

2) poursuivre les enquêtes engagées  et ouvrir de nouveaux thèmes. Si les enquêtes en cours se sont centrées sur quelques thèmes, cette première exploration nous a conduits, de proche en proche, à ouvrir nos perspectives. De grands axes se sont dégagés :

  • l’évolution démographique et sociale ;
  • l’économie locale, désindustrialisation relative (survivance d’une seule conserverie), évolution de l’emploi et son bassin de recrutement, place du tertiaire, etc. ;
  • la fin de certaines activités artisanales, mais le développement de nouveaux métiers, dont ceux liés à l’environnement ou au développement durable et le télétravail ;
  • les transformations du commerce avec la densification du réseau des supermarchés, mais l’apparition de nouveaux petits commerces ou le développement du troc comme des vide-greniers ;
  • les transformations de l’habitat et du mode de résidence (du pavillonnaire rural, à la rénovation des penty, du goût pour les «vieilles pierres» à la maison en bois, voire en paille, du confort électrique aux économies d’énergie, etc.) ;
  • l’évolution de la vie du littoral (disparition de la petite pêche artisanale au bénéfice de la pêche de plaisance, la mer comme loisir familial et comme sport – le surf, l’urbanisation côtière et le développement des résidences secondaires, la patrimonialisation des activités disparues, etc.) ;
  • les mutations des campagnes, avec, bien sûr, les questions relatives à l’agriculture et à l’élevage. Mais, une vie rurale qui ne peut s’y résumer, d’autres activités se déployant dans les campagnes : gîtes ruraux et chambres d’hôte, la campagne-loisir (chemins pédestres, VTT, quad), chemins de découverte (dont le nôtre), etc. ;
  • le tourisme, son impact sur la vie économique, les activités estivales, les résidences secondaires, etc. ;
  • le monde des associations, un bénévolat qui, s’il tend à remplacer le militantisme syndical et politique, joue un rôle considérable dans la vie sociale et l’animation communales ;
  • les activités sportives, avec, bien sûr le rôle du foot ball et de La Ploz ; mais aussi tous les sports qui se sont développés comme le judo ou le ping-pong ;
  • la place des activités culturelles, Plozévet bénéficiant d’une médiathèque conséquente, et étant le siège du Centre culturel du haut pays bigouden, la Salle Avel-Dro. On pourrait ajouter l’aspect culture scientifique, Plozévet accueillant les Rencontres régionales CNRS- Jeunes «Sciences & Citoyens» depuis 2002 ;
  • fêtes et loisirs, disparition (les bals), survivances (comme la kermesse de l’école), renouveau (fest-noz, galoche bigoudène), innovations (les festivals) ;
  • la question de la culture bretonne et populaire, un thème que l’on pourrait résumer ainsi  : «des sonneurs au Mondial’Folk», Plozévet ayant été réputée par ses sonneurs, immortalisés par la sculpture de Quillivic, et dont la notoriété contemporaine dépasse largement les frontières de la Bretagne et de la France, grâce au Mondial’Folk qui conjugue folklore breton et international.

SUITE DANS UN PROCHAIN BILLET